Transmillennium

TransMillennium_Calligramme

Transmillennium :

Rouge sa ferraille était,

Abordons tous le train aux abattoirs,

Nomades qui ne viennent pas de revenir,

Sadomasochisme solitaire devient stoïcisme.

Méditation stressant pour des animaux soumis,

Inarticulé la voix qui agrémente l’arrêt de cet articulé,

Luxurieuses les mouvements du reggaeton de cette fête,

Léthargie des dociles est le festin des animaux mécaniques.

Eprit de l’Epoque introduit dans une boîte de sardines rouge,

Négligence des bourgmestres, prophètes des promesses inaccomplies,

Nauséabond le voyage au bout de la rutine, comme des Étrangers dans cette Célestine.

Imprédictibles sont les histoires qui abordent les stations de nôtres vies annoncées par la voix,

Unidirectionnelles les chemins endommagés : cettes sont les autoroutes pavés avec las meilleures intentions,

Millénaires les monuments en honneur aux traditions des générations stériles avant le nihil : les beaux Millennials de Calhoun.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Amatoria, Próxima Parada, Rosetta, Verba

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s