La règle du trois

Pour avoir la certitude que l’amitié érotique ne cède
jamais à l’agressivité de l’amour, il ne voyait chacune de
ses maîtresses permanentes qu’à de très longs intervalles.
Il tenait cette méthode pour parfaite et en faisait l’éloge à
ses amis : « Il faut observer la règle de trois. On peut voir la
même femme à des intervalles très rapprochés, mais alors
jamais plus de trois fois. Ou bien on peut la fréquenter
pendant de longues années, mais à condition seulement
de laisser passer au moins trois semaines entre chaque rendez-vous. »

–L’insoutenable Légèreté de l’Être

Advertisements

Leave a comment

Filed under Amatoria, Rosetta, Verba

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s